Edito

Pour cette 3è édition, le festival bouscule encore les frontières de l’écran et propose de nouvelles passerelles entre le cinéma et la musique, le théâtre, la danse, le spectacle… Une sélection de 25 films récents témoigne du regard toujours inattendu porté par les cinéastes sur le monde, puisant leurs sujets dans l’adaptation ou s’inspirant d’expériences de vies à la fois simples et extraordinaires, et finalement si proches de nous…

Tandis que Gatlif revisite « West side story » à travers les battles musicales de quartier, Jarmush plonge dans la musique et la mouvance new yorkaise ses sublimes vampires, un cow boy flamand vibre d’amour pour une belle tatoueuse, Pierre Dulaine fait danser ensemble enfants juifs et palestiniens, la princesse Kaguya se cache dans une tige de bambou que n’hésiterait pas à protéger Tante Hilda alors que les activistes écologistes de « Night moves » choisissent un acte radical…

De l’Indochine de Marguerite Duras au flamboyant délire anti totalitaire d’ « Une trop bruyante solitude », la puissance des textes exalte les aspirations humaines et ne cesse de trouver de nouvelles voies. L’ombre de Shakespeare plane sur « Game of Thrones »…

6 jours de fête pour se rencontrer, échanger, se questionner, rire ou être émus ensemble, pour ne pas baisser les bras face à ceux qui veulent nous faire peur de ce monde. Comme le dit Gibarian dans « Solaris » : « il n’y a pas de réponses, seulement des choix ».

Alain Choquart

Président d’Actes en Drôme